INTRODUCTION A L’OSTEOPATHIE

 

 « L’ostéopathie consiste en une compréhension globale du patient, à prévenir, à diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptible d’en altérer l’état de santé »

 

 C’est une science qui se réfère à l’anatomie, la biomécanique et à la physiologie. Démarche systématique, elle prend en compte les interdépendances des différents éléments et systèmes constitutifs du corps humain, mais aussi des facteurs environnementaux.

 

LA REGLEMENTATION DE L’OSTEOPATHIE

 

 L’ostéopathie (formation et exercice) est réglementée par la loi du 4 Mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé et par les décrets du 25 Mars 2007 (n°2007-435 et 2007-437).

Depuis l’adoption de l’article 75 de la loi n°2002-303 du 4 Mars 2002 (modifiée en Avril 2011), l’usage professionnel du titre d’ostéopathe est réservé aux personnes titulaires d’un diplôme sanctionnant une formation spécifique à l’ostéopathie délivrée par le ministre chargé de la santé. Le programme et la durée des études préparatoires et des épreuves après lesquelles peut être délivré ce diplôme sont fixés par voie réglementaire. Un décret établit la liste des actes que les praticiens justifiant du titre d’ostéopathe sont autorisés à effectuer, ainsi que les conditions dans lesquelles ils appelés à les accomplir.

 

L’article 1 du décret n°2007-435 du 25 Mars 2007 « relatif aux actes et aux conditions d’exercices de l’ostéopathie », stipule que les « praticiens justifiant d’un titre d’ostéopathe sont autorisés à pratiquer des manipulations ayant pour seul but de prévenir ou de remédier à des troubles fonctionnels du corps humains […] Ces manipulations sont musculo-squelettiques et myofasciales, exclusivement manuelles et externes. […] Pour la prise en charge de ces troubles fonctionnels, l’ostéopathe effectue des actes de manipulations et de mobilisations non instrumentales, directes et indirectes »

 

POURQUOI L’OSTEOPATHIE EN ENTREPRISE ?

 

L’ostéopathie qui se pratique le plus souvent en libérale trouve sa place depuis quelques années dans les hôpitaux, les établissements de santé et avec succès dans les entreprises. 

 

 - Optimisation des postes de travail 

 

Même avec des chaines de production et des bureaux modernes nous constatons bien trop souvent que les personnes qui y travaillent ne savent pas comment utiliser au mieux  leur matériel afin de ne pas entrainer des troubles posturaux sur le moyen et long terme ; En intervenant dans votre entreprise nous pouvons dispenser des conseils simples pour optimiser l’utilisation des différents outils et matériels.

 

 -  Diagnostic précoce des TMS

 

Les troubles musculo-squelettiques sont pendant très longtemps silencieux et d’apparition insidieuse et sont à l’origine de nombreux arrêts de travail. (Tendinite, lumbago, torticolis, dorsalgie…) Ces douleurs n’apparaissent pas du jour au lendemain, elles peuvent donc être anticipées par un entretien régulier chez l’ostéopathe. L’aspect préventif est la clé. 

Lorsque les TMS commencent à se faire sentir cela signifie que les dégâts ont commencé bien plus tôt. 

 

    - Traitements des TMS

 

C’est le quotidien d’un ostéopathe, les TMS constituent plus de 90 % des motifs de consultations. Les patients se disent le plus souvent que ces petites douleurs ou ces gênes vont passer et ne prennent pas le temps de consulter. Vous leurs donnez l’opportunité d’agir avant que les douleurs ne deviennent invalidantes.

 

   - Diminution des arrêts de travail

 

D’après la Revue de l’ostéopathie le taux absentéisme est diminué de 20 % avec l’intervention d’un ostéopathe. L’ostéopathie s’associe très bien avec votre médecin du travail et/ou une infirmière.

 

-   Responsabilisation de vos salariés

 

Par le biais de conseils, d’exercices à mettre en place au quotidien, l’ostéopathie contribue à l’éducation des salariés pour leur donner l’opportunité de contribuer à la diminution de ces TMS. 

L’ostéopathe est aussi la pour prodiguer les conseils afin de ne pas revoir ces TMS  apparaitre ou en réduire l’apparition. 

 

 -  Valorisation du travailleur

 

On retrouve souvent la notion de reconnaissance salariale dans les entreprises, l’ostéopathie est un moyen parmi d’autre pour contribuer au bien être de ses salariés ainsi qu’a leur reconnaissance.  

 

 -  Gestion du stress

 

Probablement le mal du siècle … Trop de pression, burn out de plus en plus responsable de maux.  Les effets du stress sur le corps sont très insidieux et encore mal connus mais qui ne s’est pas rendu compte en étant en vacances de ne plus avoir mal au dos ou encore la disparition des maux de tête. La pratique de l’ostéopathie en agissant sur le système nerveux contribue a  évacuer ce stress et d’avoir une sensation de bien être. Exercices de respiration pendant le travail.  

 

 

QU’EST-CE QUE LES TMS ? 

 

Les TMS sont les troubles musculo-squelettiques qui touchent les tissus situés autour des articulations. Ils sont liés à des sollicitations excessives de situation de travail et commencent par des douleurs ou des sensations désagréables qui sont réversibles au départ.

 

Si ces situations se répètent dans le temps, les capacités de récupération de l’organisme peuvent être dépassées et des lésions constituées vont apparaître :

 

v  Inflammation des tendons à l’origine des tendinopathies (épaules, coudes, avant bras, poignet)

v  Dégénération des articulations vertébrales (rachis cervicales et lombaires le plus souvent)

v  Compression de nerfs (syndrome du canal carpien, sciatique)

v  Atteinte des muscles (surtout de cou et des épaules)

 

Les TMS démarrent insidieusement par de petits signes auxquels on ne prête pas forcément attention ou que l’on relie difficilement au travail (douleurs nocturnes), et surtout qui ne paraissent pas mériter une attention particulière. Mais si la situation n’évolue pas, ils peuvent entrainer des pertes de capacités très handicapantes dans la vie professionnelle comme dans la vie privée, avec un risque d’exclusion professionnelle et de ce fait: de précarité. 

 

 La clé de la prévention se trouve là : pouvoir agir sur les situations de travail le plus tôt possible afin d'anticiper la survenue d'un TMS.

  

 

LES TMS EN CHIFFRES

 

 Depuis plus de 20 ans, les troubles musculo-squelettiques constituent la première maladie professionnelle reconnue en France et dans d’autres pays européens. Ils représentent un coût financier important pour les entreprises et la société.

 

 Tous les secteurs de l’agroalimentaire, le BTP, la métallurgie et la construction automobile concentrent la majorité des cas de TMS. Le risque est également présent dans les activités comme la bureautique (travail sur écran)

 

 Les TMS sont reconnus en tant que maladies professionnelles indemnisées au titre du tableau 57 RG, 69 RG, 79 RG.

 

 40 % Des couts mondiaux en rapport avec la santé au sein d’une entreprise sont attribués aux TMS

En France rien qu’en 2012, les entreprises ont dû déboursé 1 milliard d’euro de frais couverts par les cotisations d’entreprise et la perte de 10 millions de journées de travail. 

 

  La caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés a reconnu en 2000 que les TMS représentaient 62 % des maladies cataloguées. 

 

En 2012 c’est

 85 %


 


L’OSTEOPATHIE ET LES TMS

 

Par sa prise en charge globale, l’ostéopathie doit permettre le rétablissement et le bon fonctionnement de l’organisme pour permettre aux individus d’exercer leurs activités professionnelles de façon pérenne. 

 

Plusieurs étiologies aux TMS :

 

v  Des facteurs biomécaniques (efforts excessifs, mauvaise posture statique et dynamique)

v  Des facteurs environnementaux et organisationnels (quantité de travail, relations humaines)

v  Des facteurs psycho-sociaux  (insatisfaction en regard d’un travail monotone, manque de reconnaissance) 

L’OMS définit la prévention comme « l’ensemble des mesures visant à éviter ou réduire le nombre et la gravité des maladies, des accidents et des handicaps ». Le décret 2001-1016 art L230-2 du code du travail stipule que « l’employeur à l’obligation d’analyser le risque afin de supprimer ou le réduire que faire se peut ».

 

Par son action préventive l’ostéopathie permet de : 

 

v  Faire prendre conscience au patient de son état de santé.

v  Promouvoir la conservation de cet état de santé par un bilan ostéopathique régulier et l’application de conseils hygiéno-diététiques personnalisées dispensés lors de chaque consultation.

 

REVUES ET MEMOIRES SUR L’OSTEOPATHIE ET LES TMS

 

 

 

Revue de littérature concernant les TMS : Les risques du travail sur poste informatique

NELSON JE. TREASTER DE. MARRAS WS.Finger motion.wrist motion and tendon travel as a function of keyboard angles. Clin Biomechan 2000; 15: 489-98

 

L’utilisation d’ordinateurs crée des désordres d’origine musculo-squelettique du fait de la répétitivité des opérations et de leur durée. Des attitudes de travail peu favorables sur le clavier et les mouvements répétés déclenchent l’apparition de syndromes du canal carpien, des tendinites et des syndromes de Derquervain (inflammation des tendons extenseurs du poignet du coté radial en particulier les tendons du long adducteur et du court extenseur du pouce dans leurs gaines, qui participent au relèvement du poignet avec déviation radiale). Les utilisateurs de claviers habiles et rapides peuvent soutenir des vitesses de 500 frappes à la minute soit 30 000 frappes en une heure de travail ininterrompu, ce qui justifie l’apparition de douleurs d’origine musculaire et tendineuse.

JENSEN C. FINSEN L. HANSEN K. CHRISTENSEN H. Upper trapezius muscle activity patterns during repetitive manual material handling and work with a computer mouse. 1999:9:317-25

 

L’activité EMG des muscles au cours des tâches de production industrielle est plus répétitive que les contractions pendant les actions de CAO, mais les tâches de CAO entraînes davantage de mises en tension statiques, et un risque accru de voir apparaître des symptômes douloureux d’origine musculo-squelettiques. Du côté de la main qui actionne la souris de contrôle on a enregistré moins d’interruption d’activité musculaire (ce qui correspond à des périodes de repos pour le muscle) et davantage de contractions statiques dans le trapèze supérieur du fait des tâches effectuées en continu. De plus les chercheurs ont enregistré un nombre supérieur d’activité répétitives de ce côté. Ces résultats expliquent la prévalence de symptômes douloureux des épaules chez les personnes qui passent de longues heures aux activités de Conception Aidée par Ordinateur (CAO).


Mémoires ostéopathiques sur les TMS

 

Les mémoires ostéopathique « essai clinique multi centrique contrôlé randomisé sur l’évaluation de la prise en charge ostéopathique des TMS en entreprise » (20133, «  ostéopathie, troubles musculo-squelettiques en entreprise »2009 « prise en charge des troubles musculo-squelettiques en entreprises au Quebec »2011, fait par étudiant en 6 eme année de l’ESO ont permis de mettre en évidence l’efficacité de la prise en charge ostéopathique sur les TMS aussi bien au niveau de la diminution de la douleur que l’amélioration de la qualité de vie .

 

CONCLUSION 

 

L’effet du traitement ostéopathique sur l’amélioration de la qualité de vie lors de l’activité professionnelle étant démontré, la prise en charge ostéopathique est un bénéfice certain pour les employés.

 

Les TMS représentent les maladies professionnelles les plus fréquentes à l’origine d’un important taux d’absentéisme. Cette perde de productivité et de rentabilité peut être palliée par la présence d’un ostéopathe au sein même de l’entreprise. 

 


LES INDICATIONS DE L’OSTEOPATHIE

 

Source : Syndicat Français des ostéopathes

 

Les articulations et les muscles :

 

   Lombalgies

Lumbago, sciatiques…

Dorsalgies, cervicalgies

Torticolis, coup du lapin

Certaines formes d’entorses

Cheville, genou, poignet...

Certaines perturbations de l’articulé dentaire

Traumatologie du sport

Les séquelles de traumatisme

Accidents de la voie publique

Conséquences de chutes et de chocs

Coccyx, épaule, crâne

Travail post chirurgical après cicatrisations

 

Le système nerveux et vasculaire

Céphalées, migraines et certaines formes de vertiges

 Etats d’hyper-nervosité, d’anxiété, de troubles du sommeil, de stress, de fatigue, d’irritabilité…

 

Névralgies

Cruralgies, sciatique, névralgies cervico-brachiales, d’Arnold ou intercostales.

 

LE SYSTEME DIGESTIF ET VISCERAL

 

Troubles de la digestion

Constipations, diarrhées chroniques, ballonnements, brûlure d’estomac,

Nausées, colites spasmodiques, difficultés de digestion

 

Troubles génitaux-urinaires

Suivi ostéopathique de la grossesse, congestion, règles irrégulières et/ou douloureuses,

Douleurs lors des rapports sexuels, troubles prostatiques, incontinences…


Diplômes:

 

-diplômé de l’Ecole Supérieure d’Ostéopathie de Paris (formation en 6 ans) Diplôme Français d’ostéopathe

 

- diplôme de STRAPPING par C.GEOFFROY Kinésithérapeute de l’équipe de France de Foot.

 

- diplômé en K-TAPING par Y.BOURREL assistant staff technique équipe de France de Foot.

 

- diplômé en ostéopathie aquatique par S. VILPERT

 

DU en nutrition et maladie métabolique en 2 ans délivré par la faculté de médecine de RENNES.

 

- Attestation de formation aux premiers secours ( AFPS)

 

Expériences professionnelles :

 

-    3 années d’expériences cliniques au sein de la clinique privée de l’Ecole Supérieure d’Ostéopathie de Paris-Marne la Vallée.

-   Multiples stages en milieu sportif ( football,course à pied, rugby, volleyball et handball), ostéopathe sur le marathon de Paris, 24h de Beaunes vtt, marathon de Reims, Oxytrail.

-   Partenariat avec le TSN 44 club de wakeboard.

-   Partenariat avec le pôle voile de La Baule, suivi de tous les sportifs de haut niveau en planche à voile et en dériveurs.

-   Stage en milieu Gériatrique Ephad, chirurgie de la main à la clinique Vauban, maternité et d’obstétrique. 

-   Séminaire sur l’adaptation posturale lors de la course à pied.

-   Séminaire HVBA, Fascias, médecine énergétique.

-  Séminaire Gériatrique S. Forget ostéopathe DO 

  


FINANCEMENT

-L’entreprise peut prendre en charge l’intégralité des consultations ou faire participer le CE.

-Si la mutuelle d’entreprise couvre les frais ostéopathiques nous pouvons également adresser une facture au patient pour qu’il soit remboursé.

 

 Je vous propose plusieurs options, adaptables au cas par cas en fonction de vos souhaits.

En fonction du nombre de salariés, il est possible de mettre en place un suivi adapté à la volonté de votre entreprise, toutes les semaines par exemple ou bien 1 à 2 fois par an pour les petites entreprises désirant améliorer le bien être de leurs salariés.

 

DEMI-JOURNEE:  

300 euros 4h d’interventions 5 à 6 patients prise de rdv assurée par l’entreprise

 

JOURNEE

500 euros 8h d’interventions 10 à 12 patients prise de rdv assurée par l’entreprise

 

En cas d’interventions régulières un tarif préférentiel sera appliqué.

L’ostéopathie n’est pas assujettie à la TVA.

 

Option :

Prise de rdv non assurée par l’entreprise 40 euros